Quelles fenêtres choisir pour plus de confort et d’économie ?

L’installation d’une fenêtre est tout aussi importante que le choix de son modèle ! Avec Kaaz, obtenez des conseils exclusifs !
Nicolas F.
2 avril, 2021

Source de lumière et d’apports solaires, les fenêtres jouent un rôle essentiel ! En effet, celles-ci vous isolent du froid, vous réchauffent en captant les rayons du soleil, contribuent à l’éclairage naturel et assurent l’aération de votre maison. Toujours plus performantes, les menuiseries extérieures ont su s’adapter aux normes et réglementations les plus exigeantes. À double ou à triple vitrage ? En bois, en PVC ou en alu ? La gamme de produits est large ! Pour vous aider à faire un choix, Kaaz vous apporte ses lumières.

Un point sur la réglementation

Toute nouvelle construction de maisons doit respecter la réglementation thermique en vigueur. Actuellement, il s’agit de la « RT 2012 ». Il est à noter qu’à partir de janvier 2022 celle-ci sera remplacée par la « RE 2020 ».

Ce qu’impose la réglementation :

  • Une consommation énergétique moyenne maximale (« Cep ») de 50 kWh par m² et par an. Toutefois, le choix de l'énergie pour la construction de votre maison reste libre ;
  • Une conception bioclimatique, avec un coefficient (« Bbio ») à ne pas dépasser. Par exemple, la compacité de la maison et le nombre d’ouvertures (fenêtres, baies vitrées ou portes d’entrée) font partie des critères évalués ;
  • Une Température Intérieure Conventionnelle (Tic), qui correspond à la température intérieure à ne pas excéder, même après 5 jours de chaleur.

Bon à savoir : la « RT 2012 » accorde une importance toute particulière à l’ouverture de votre maison au soleil. En effet, la loi impose un minimum de 1/6 e de surface vitrée par rapport à votre surface habitable.

LES INDICATEURS DE PERFORMANCE 
Uw ou Ud 
Coefficient de déperditions thermiques
Plus il est faible, plus la fenêtre offre de bonnes performances thermiques. Le Uw concerne les fenêtres, alors que le Ud s’applique aux portes.
Sw
Coefficient de facteur solaire
Plus il est élevé, plus vos fenêtres sont capables de récupérer de calories provenant du rayonnement solaire. Celles-ci seront retransmises à votre habitation sous forme de chaleur.
TL et TLw
Coefficient de transmission lumineuse
Plus cette valeur s’approche de 1, plus votre menuiserie est éclairante. Le coefficient TL exprime la capacité de la vitre à diffuser de la lumière naturelle, alors que le TLw prend en compte l’intégralité de la fenêtre (châssis et vitres).

Les normes et les labels pour vos fenêtres

Les indicateurs de performances de fenêtres
(Source : PIXABAY-geralt)

Il existe une multitude de normes et de labels, par conséquent il est facile de s’y perdre ! Ces certifications vous apportent une garantie supplémentaire en matière d’isolation thermique et phonique, de luminosité et de fiabilité de vos fenêtres. Pour maximiser vos économies d’énergie, ces critères doivent être étudiés dans les moindres détails. Obtenez de votre artisan le détail de ses garanties et garantissez-vous ainsi la haute-performance de vos menuiseries !

Le marquage CE

Le marquage CE (Conformité Européenne) est obligatoire ! Il atteste que vos fenêtres sont bien conformes à la norme « NF EN 14351-1 ». Il oblige également les fabricants à évaluer et à afficher les performances de leurs produits.

La norme NF

La norme NF, contrairement à ce que l’on pourrait penser, est facultative. Toutefois, elle est vivement conseillée, car elle impose un niveau de qualité minimum. Les concepteurs de fenêtres et les menuisiers certifiés NF sont régulièrement contrôlés par un organisme indépendant.

Le classement AEV

Le classement AEV exprime la résistance des fenêtres face aux éléments extérieurs (Air, Eau, Vent). Ainsi, la fenêtre est évaluée selon son niveau :
• De perméabilité à l’air (de 1 à 4) ;
• D’étanchéité à l’eau (de 1A à 9A) ;
• De résistance au vent, selon 2 critères (de 1 à 5 et de A à C).
Plus la valeur est élevée, meilleures sont les caractéristiques des fenêtres.

La certification CEKAL

La certification CEKAL apporte un gage de durabilité et d’aptitude à l’emploi de vos fenêtres. L’organisme certificateur atteste :
• Une bonne résistance à l’humidité et aux UV par la réalisation de tests de vieillissement en usine ;
• La solidité et la fiabilité des assemblages (intercalaires, profilés, etc.) ;
• La qualité de la « trempe thermique » qui est un procédé visant à rendre la fenêtre plus résistante aux chocs.

Le label Acotherm

Le label Acotherm affiche les propriétés isolantes des fenêtres en accordant une classe « Th » qui varie selon le coefficient de déperditions thermiques de la menuiserie (Uw). D’autre part, le niveau d’isolation acoustique est également testé avec l’indicateur « Ac ».

Le conseil de Kaaz : fiez-vous toujours au coefficient « Uw », car cet indicateur exprime les pertes thermiques totales de la fenêtre (le « w » signifie windows). En effet, le « Uf » (« frame ») ne donne que la valeur du cadre et le « Ug » (« glass ») ne s’intéresse qu’à la vitre ! Ces deux dernières valeurs sont toujours meilleures que la première, ce qui fausse l’interprétation de la performance thermique de la menuiserie.

Les 7 conseils de Kaaz pour choisir vos fenêtres

Les conseils pour choisir ses fenêtres
(Source : PIXABAY-StruffelProductions)

  1. Maximisez les ouvertures au sud et minimisez les fenêtres au nord. Ainsi, vous bénéficierez d’une énergie gratuite transmise par le rayonnement solaire et vous profiterez de son apport en lumière naturelle.
  2. Équipez vos fenêtres de fermetures (volets roulants ou battants), afin d’éviter le risque de surchauffe estivale à l’intérieur de votre logement. Vos volets peuvent également être automatisés grâce à un système de domotique.
  3. Privilégiez le triple vitrage pour les menuiseries extérieures situées au nord et à l’est et le double vitrage pour les fenêtres positionnées au sud et à l’ouest. C’est ainsi que vous maintiendrez au maximum votre confort, sans augmenter votre facture énergétique.
  4. Optez pour des fenêtres en 4-16-4 au minimum, avec un remplissage de type « argon ». Le chiffre 4 correspond à l’épaisseur des vitres (intérieure et extérieure), le 16 indique l’espacement entre les deux vitrages.
  5. Pour plus de performance, choisissez une fenêtre VIR (Vitrage à Isolation Renforcée). Ce type de menuiseries intègre une pellicule protectrice appelée « Couche à faible émissivité » qui réduit les émissions infrarouges et donc qui limite les pertes de chaleur.
  6. Sélectionnez avec soin le type de revêtement qui vous convient le mieux. Ainsi, la fenêtre PVC offre un bon rapport qualité-prix. Le bois est une matière isolante et chaleureuse. La menuiserie aluminium est très résistante. Les fenêtres en bois-alu (bois à l’intérieur, aluminium à l’extérieur) sont également une solution intéressante, car elles sont à la fois très performantes et sans entretien.
  7. Confiez la pose de vos fenêtres à un professionnel qualifié « Qualibat RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement). En effet, l’installation de vos menuiseries extérieures est tout aussi importante que leur choix. Une pose mal réalisée vous fera perdre 50 % d’efficacité en matière d’isolation thermique et de durabilité. L’artisan formé maîtrise les « règles de l’art ». Par exemple, celui-ci aura recours à un joint précomprimé qui épouse la forme de vos murs et assure la parfaite étanchéité à l’air et à l’eau de vos menuiseries.

Le conseil de Kaaz : pour l’achat de vos fenêtres, de vos portes-fenêtres et de votre porte d’entrée, préférez toujours un installateur qui effectue la fabrication sur mesure de ses menuiseries. Si possible, privilégiez également la fabrication française.

Nicolas F.
2 avril, 2021
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Vous avez un projet,
parlez-nous en !

Contactez-nous et profitez d'un suivi gratuit spécialisé.